Ils nous aident à devenir plus grands

Nos administrateurs mettent leur expertise et leur notoriété au service de notre mission.

Anas Guennoun

Anas Guennoun

Président EFE-Maroc et Managing Partner chez West Capital Partners

Ali Kadiri

Ali Kadiri

Vice-Président EFE-Maroc et Fondateur de Dictys

Amine Berrada Sounni

Amine Berrada Sounni

Secrétaire Général EFE-Maroc et PDG chez Compagnie Chérifienne de Chocolaterie (Aiguebelle)

Naziha Belkeziz-Laraqui

Naziha Belkeziz-Laraqui

Trésorière EFE-Maroc et Co-fondatrice du cabinet Associés en Gouvernance Maroc

Abdelkader Boukhriss

Abdelkader Boukhriss

Vice-Trésorier EFE-Maroc et Expert-Comptable chez Société Fiduciaire du Maroc

Ibrahim Slaoui

Ibrahim Slaoui

Administrateur EFE-Maroc et PDG chez Groupe MAFODER

Omar Chaabi

Omar Chaabi

Administrateur EFE-Maroc et Vice-Président Exécutif chez Ynna Holding

Laila Slassi-Sennou

Laila Slassi-Sennou

Administratrice EFE-Maroc et co-fondatrice du cabinet Afrique Advisors

Brahim Benjelloun-Touimi

Brahim Benjelloun-Touimi

Administrateur EFE-Maroc et Directeur Général chez BMCE Bank

Ron Bruder

Ron Bruder

Administrateur honorifique EFE-Maroc , Fondateur d'EFE et Chairman d'EFE-Global

Andrew Arthur Baird

Andrew Arthur Baird

Administrateur honorifique EFE-Maroc et PDG d'EFE-Global

Nos bailleurs de fonds et partenaires

Suivez-nous sur Facebook

@EFEMaroc

Suivez-nous sur Youtube

Suivez-nous sur Twitter

@EFEMaroc

S'inscrire à EFE-Maroc 

Recruter nos lauréats

Devenir partenaire

Devenir formateur

La Fondation Marocaine de l'Éducation pour l'Emploi (EFE-Maroc) est une association de droit marocain affiliée au réseau Education For Employment (EFE), dont la mission est de pallier au chômage des jeunes en comblant le décalage entre les besoins en savoir-faire et savoir-être du marché du travail, et les compétences des jeunes chercheurs d’emploi.

La Fondation Marocaine de l'Éducation pour l'Emploi (EFE-Maroc) est une association de droit marocain affiliée au réseau Education For Employment (EFE) dont la mission est de pallier au chômage des jeunes en comblant le décalage entre les besoins en savoir-faire et savoir-être du marché du travail et les compétences des jeunes chercheurs d’emploi.